Comment gérer l'énergie d'un événement

 

Je partage avec vous une histoire vécue récemment. Un maître de cérémonie anime une soirée de Gala avec une vente aux enchères pour une oeuvre caritative.

 

La nature des lots proposés est sans importance.

 

Lorsqu'il lance la première enchère, pas un geste, pas une offre. Aucun intérêt. Un silence lourd s’abat sur la salle. L’organisateur de l’événement pallit.

 

Je connais bien le maître de cérémonie et sa capacité à animer une salle. Je sais qu'il va s'en sortir, mais je sais aussi qu'il galère et se demande comment attirer l'attention d'une salle peu réceptive aux enchères et par conséquent fort dissipée.

 

La gestion de l'énergie d'un événement est une des missions principales du MC. Il doit savoir créer une ambiance, maintenir l'attention du public, susciter l'engagement.

 

Il est le garant de la dynamique et de l'ambiance, assurant une liaison fluide entre les différents intervenants et le public.

 

Cet article s'attache principalement aux compétences requises pour le MC qui intervient dans le cadre d'un événement d'entreprise.

 

Concernant les rôles et les missions du MC (y compris pour une cérémonie de mariage ou pour une cérémonie funéraire), je vous renvoie aux articles précédemment publiés sur le sujet :

 

Techniques du MC pour maintenir l'énergie lors d'un événement

 

Pour maintenir le niveau d'énergie d'un événement, d'une cérémonie, d'un spectacle ou d'un mariage, le MC va utiliser plusieurs outils :

  1. observer des participants
  2. rendre son discours intéressant
  3. travailler sa présence scénique
  4. interagir avec le public
  5. générer des changements d'état chez les participants
  6. co-présenter
  7. diffusion de musique

1. Comprendre le comportement des participants

 

L'animateur doit être capable de créer une dynamique et de tenir le rythme tout au long de l'événement. Pour ce faire : il doit :

  • comprendre l'ambiance de la salle et ;
  • ressentir les moments de baisse d'énergie ou encore ;
  • comprendre quand les participants ne sont pas en phase avec le contenu de l'événement ;
  • savoir quand accélérer le rythme ou laisser le public respirer.

Il est par conséquent fondamental de se mettre à la place des auditeurs et de ressentir et partager les émotions de la salle.

 

2. Contenu du discours du maître de cérémonie ou de l'animateur

 

Comme toute personne qui prend la parole, le présentateur travaillera son éloquence et son aisance à prendre la parole.

 

Il utilisera l'humour, la surprise, l'interaction pour relancer l'intérêt et pour créer des moments de partage, de convivialité.

 

Il sera capable d'adapter le contenu de son discours à ce qu'il entend et de l'allonger ou le raccourcir en fonction de son ressenti.

 

3. Présence scénique du MC ou du présentateur

 

Un bon MC doit travailler sa présence scénique. Il doit savoir occuper l'espace, attirer l'attention, créer une ambiance.

 

Il doit être capable de transmettre son énergie, sa passion, son enthousiasme au public.

 

4. Interactions entre le maître de cérémonie et le public

 

L'interaction régulière avec le public est une technique clé. Cette interaction peut prendre la forme de jeux, de sessions de questions-réponses ou de moments de participation active.

 

Ces interactions captent l'attention des participants et favorisent une atmosphère conviviale et engageante lors de n'importe quel événementiel.

 

L'objectif est d'amener des changements d'état qui vont maintenir le niveau d'énergie des participants à l'événement ou réveiller ces derniers, surtout après la pause du déjeuner.

 

5. Les changements d'état

 

Des recherches cognitives sur le fonctionnement du cerveau ont en effet démontré que tout public décroche après dix minutes.

 

Un des secrets de Steve Jobs était de respecter cette règle et de ne jamais parler plus de dix minutes sans introduire une vidéo, un témoignage ou une démonstration. 

 

Il était convaincu que le cerveau humain avait besoin de connaître des changements d’états pour maintenir son niveau de concentration et d’énergie ou pour le ramener à son maximum.

 

Quand vous sortez de votre schéma narratif et que vous osez interpeller le public et provoquer une modification de son état, vous le sortez de sa zone de confort et vous évitez ainsi de perdre son attention.  

 

On constate ici une approche radicalement différente aux États-Unis et en Europe, où nous sommes frileux quand il s’agit d’introduire de l’interactivité dans nos interventions. L’effet est pourtant garanti ! Impliquer votre public dans votre conférence, l’amener à bouger, va générer de l’énergie et plus d’implication.

 

On se souviendra plus facilement de vous.  

 

Il existe de nombreuses possibilités d’introduire des changements d’état dans votre discours.

  1. Poser une question : interpelez régulièrement votre salle avec des questions. Laissez leur le temps de réfléchir et de répondre, même mentalement ;
  2. Commencer une phrase et de pas l’achever ;
  3. Demander de réciter ensemble un texte ;
  4. Inviter l’assistance à se lever ;
  5. Pratiquer des exercices physiques : étirements, massage du visage, grimaces ;
  6. Proposer des exercices et des jeux ;
  7. Faire monter quelqu’un sur scène et partager une expérience, lui demander ce qu’il a appris,
  8. Amener les participants à échanger : leur demander de se présenter, de résumer ce qu’ils ont compris ou encore d’échanger leurs points de vue ;
  9. Ecrire au flipchart : nous en avons parlé dans les supports utilisés. Quand vous écrivez sur un tableau, vous changez d’attitude, vous marquez une pause, vous laissez le temps de respirer.

 

Les démonstrations

 

Les démonstrations sont puissantes car elles permettent des modifications du rythme dans votre présentation.

 

Vous pouvez demander à votre public de tester quelque chose ou inviter quelqu'un à monter sur la scène. Vous pouvez aussi faire ce que vous réussissez particulièrement, comme chanter par exemple.

 

Créer un effet de surprise est hautement efficace. Montrer du matériel sur scène est aussi possible.

 

Si vous décidez de soutenir votre intervention par une démonstration, vous devrez respecter certaines règles : Elle doit :

  • être courte ;
  • être simple ;
  • répondre à votre objectif, c’est-à-dire, mettre en évidence ce que vous voulez démontrer.

 

Utilisation stratégique de la musique

 

Une autre technique efficace est l'utilisation stratégique de la musique. Une musique entraînante peut aider à maintenir l'énergie pendant les moments de transition ou les pauses lors d'une fête ou d'un spectacle.

 

De plus, la musique peut être utilisée pour souligner les moments clés de l'événement, créant ainsi une ambiance et une émotion spécifiques.

 

6. Co-présentation de plusieurs animateurs ou MC

 

L'énergie du présentateur a aussi un impact significatif sur l'atmosphère de l'événement.

 

En restant dynamique et enthousiaste, le présentateur peut aider à maintenir l'énergie de l'événement à un niveau élevé.

 

Afin d'assurer un haut niveau d'énergie, certains organisateurs d'événements n"hésitent pas à engager plusieurs maîtres de cérémonie ou décident de partager la scène avec eux.

 

Comment adapter ces techniques selon le type d'événement?

 

Il n'y a pas de "meilleure" technique pour gérer l'énergie d'un événement, car cela dépend largement du type d'événement et du public.

 

L'intérêt d'engager un MC professionnel est qu'il est capable de s'adapter au type d'événement.

 

Par exemple, lors d'un évènement formel, comme une cérémonie protocolaire, il peut être préférable de limiter l'interaction avec le public à des moments spécifiques, afin de maintenir un certain niveau de formalité.

 

De même, le choix de la musique doit être approprié à l'ambiance de l'événement.

 

Pour un événement plus informel, comme une fête, l'interaction avec le public peut être plus fréquente et la musique peut être plus dynamique et entraînante. Le présentateur peut se permettre, ici, d'être plus décontracté et expressif.

 

L'important est de comprendre les attentes de l'organisateur d'événements et du public de l'événement, et d'adapter les techniques en conséquence.

 

Quelles sont les qualités recherchées chez un maître de cérémonie, un présentateur ou un animateur ?

 

Un bon MC, qu'il soit animateur, présentateur ou organisateur d'événements, doit posséder :

  • d'excellentes qualités de communication
  • une bonne maîtrise de son stress
  • une bonne gestion des imprévus
  • un sens de l'organisation et du détail.

Lire aussi sur le même sujet :

Comment devenir Maître de Cérémonie

 

Pour devenir animateur, plusieurs formations peuvent être envisagées.

  1. Une formation en communication permet d'acquérir les compétences nécessaires pour devenir un conférencier efficace, capable de captiver l'attention de l'auditoire lors d'une présentation d'une cérémonie de mariage, d'une fête, d'un spectacle ou d'un événement d'entreprise.
  2. Une autre formation intéressante est celle en gestion d'événements. Cette formation vous prépare à devenir un organisateur d'événements compétent, capable de gérer des événements de toutes sortes. Elle couvre des aspects tels que la planification, la coordination et la gestion des imprévus, des compétences essentielles pour un MC
  3. Enfin, pour ceux qui souhaitent se spécialiser, il existe des formations spécifiques en maîtrise de cérémonie. Ces formations couvrent tous les aspects du métier d'animateur, de la gestion du protocole à l'interaction avec les invités.

CONCLUSION

 

On oubliera pas de mentionner que l'expérience pratique est cruciale pour devenir un MC efficace.

 

Participer à des événements en tant qu'assistant ou bénévole peut offrir une expérience précieuse et des opportunités d'apprentissage.

 

Cela vous permettra de tester différentes techniques pour maintenir l'énergie de la salle à son plus haut niveau.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0