Comment tuer les croyances limitantes de la prise de parole en public ?

Nous sommes tous paralysés par des croyances bloquantes et limitantes. Des croyances héritées de nos parents, de notre éducation. Ces croyances sont générales, liées au travail, à l'argent, à la réussite ou spécifiques à la prise de parole : je n'aime pas ma voix, je n'ai pas d'humour, je ne suis pas légitime.

 

Il est important d'identifier vos blocages avant de dépenser des fortunes dans les meilleures outils et les formations les plus réputées. Ces croyances sont en différentes pour chacun. Donnez les mêmes outils à tous sans identification préalable de la croyance est une perte de temps et d'argent :

  • les plus doués vont sans doute progresser
  • les autres, incapables d'utiliser les outils, vont renforcer leur croyance : "je n'y arriverai jamais" et celle de leur patron : "je savais que je ne pourrais rien faire avec lui".

Un processus en trois étapes va vous permettre de vous défaire de votre croyance :

  1. Il faut reconnaître la croyance, c'est à dire l'identifier d'une part et l'accepter d'autre part
  2. Il faut vous entourer de personne qui vont vous soutenir dans le cheminement et non accentuer cette croyance : ce n'est pas pour toi, tu n'y arriveras jamais
  3. Il faut déconditionner la croyance en utilisant des outils spécifiques pour chaque croyance liée à la prise de parole.

Écrire commentaire

Commentaires: 0