Mettre de l'humour dans ton discours ?

Quand vous prononcez un discours, intégrer un soupçon d'ironie vous donne un avantage considérable sur votre concurrence. Pas de panique cependant, si vous pensez que vous n'êtes pas drôle. Il n'est pas nécessaire de déclencher un fou rire. Faire apparaître un léger rictus sur le visage de vos auditeurs vous donnera déjà un longueur d'avance.  

 

Si vous tapez humour et discours sur internet, vous trouverez principalement des articles relatifs aux discours de mariages. Nul doute que pour ce genre de prestations, être drôle aura aussi toute son importance. Le défi sera dans ce cas d'être drôle sans être lourd, comme c'est souvent malheureusement le cas.

 

L'humour est ici abordé dans le cadre de présentations, de discours et de conférences professionnelles.

 

Pourquoi mettre de l'humour dans vos prises de parole ?

 

Cet outil présente de nombreux avantages, comme expliqué, ci-dessous. Si je ne devais en retenir qu'un, c'est que son utilisation est encore beaucoup trop frileuse. De nombreux managers continuent à préférer un mode de présentation classique et austère, un mode qui ne demande aucune prise de risque et n'oblige pas à sortir de sa zone de confort. Si cela est confortable, cela vous permettra, sans doute, de traverser l'épreuve sereinement, mais jamais de vous différencier ou de sortir du lot.

 

L'humour rend joyeux

 

C'est un fait. Les études illustrent que les gens qui se marrent plus souvent, seul ou ensemble, et plus fréquemment dans la vie sont plus heureux. Cela nous permet de ressentir moins d'émotions négatives. Plus on se poile, moins on a de chances de se sentir déprimé et cela fait du bien à notre petit coeur, physiquement et émotionnellement.

 

L'humour réduit le stress, diminue la pression

 

Cela nous permet de nous relaxer. Lorsque vous vous amusez vous relâchez la tension dans votre corps. Les muscles des épaules se détendent. Le cerveau réduit la production de cortisol (l'hormone du stress), et le système immunitaire devient plus actif.

Cela fait du bien de déconner. Les gens qui plaisantent moins souvent dans la vie ont un risque plus élevé d'avoir des problèmes de santé que ceux qui s'esclaffent plus souvent.

 

L'humour libère la créativité

 

C'est aussi une façon d'exprimer notre créativité et de partager notre sensibilité. La plupart des gens pensent que l'humour est seulement destiné à faire rire. Pourtant, les chercheurs s'accordent à dire que son usage permet aussi de libérer la créativité, en dissipant les tensions et les préoccupations qui peuvent freiner cette créativité. Voilà pourquoi il est important de favoriser une ambiance ludique au travail.

 

L'humour rend sympathique

 

L'humour est une caractéristique très appréciée des gens, peut-être même notre meilleur ami. En fait, il est souvent considéré comme le trait de caractère le plus important dans une relation amicale. De plus, il est aussi très utile pour se sentir bien au travail. C'est un excellent moyen de briser la glace et de désamorcer une situation tendue. Les gens perçus comme sympathiques ont en général une meilleure estime d'eux-même. Si vous avez été témoin speech prononcé par un orateur qui utilisent les blagues avec succès, il sera très certainement une bonne source d'inspiration pour vous.

 

L'humour vous rend charismatique

 

Les orateurs qui font preuve d'esprit quand ils font un discours, sont souvent plus respectés que ceux qui n'en ont pas.

Si on regarde les entretiens d’embauche, on voit que les CEO’s préfèrent en général les candidats avec un sens de l’humour et il s’agit, bien souvent, d’une dernière discussion à deux en bout de parcours.

 

L'humour nous différencie

 

En matière de conférences, faire comme les autres semblent la norme. Plus vite vous arriverez à dérider la salle, plus vite elle sera conquise. Pour cela, il faut parfois être un peu original. Et c'est pour cette raison que les gens sont plus enclins à vous apprécier. Ceux qui sont capables de divertir sont accueillis avec ouverture, et ils ont plus de chance d'être acceptés. Partager vos compétences avec un soupçon de drôlerie se révèle être un mariage heureux. Mon conseil : apprendre à aimer cela.

 

L'humour apporte de la légèreté

 

L'humour est une caractéristique importante à avoir dans une entreprise. Les gens sérieux et toujours sérieux n'apportent rien de positif dans une société. Ils ne sont pas très drôles, et il est difficile de les supporter. De plus, ils perdent souvent leur temps à essayer de se faire passer pour quelqu'un de sérieux, et cela finit par être frustrant et peu émouvant. En présence d'une personne drôle, vous vous sentez plus à l'aise parce qu'elle vous fait rire et que durant ces moments-là, vous oubliez vos soucis.

 

L'humour rend humain

 

Peut-on concevoir une société humaine dépourvue de ce trait de caractère ? Toutes les cultures du monde ont leur propre sens de l'humour, de plus en plus présent dans la vie quotidienne de chacun, et pas seulement entre amis. Aujourd'hui, les gens rient et plaisantent bien plus que par le passé. L'humour est devenu une manière pour les individus de se sentir mieux avec eux-mêmes et avec leur environnement. Cela permet également de briser la glace lors d'une rencontre professionnelle, et d'améliorer les relations entre collègues.

 

L'humour apaise les tensions

 

Si vos auditeurs sont en colère ou stressé, prendre les choses avec légèreté va rendre la situation plus simple. L'humour est une belle façon de détendre l'atmosphère. Il est aussi très utile pour apaiser les tensions au sein d'une équipe. Par exemple, vous pouvez l'utiliser pour tourner en dérision un problème ou une situation et aider vos auditeurs à mieux vivre cette situation et à se sentir mieux.

 

L’humour permet d’obtenir des résultats

 

Les fonctions sales et marketing sont constamment à l’affut d’outils pour mieux vendre. L’humour en fait partie.

Les CEO’s cherchent des outils qui leur permettent d’être appréciés de leurs collaborateurs. L’humour en fait partie.

Les orateurs professionnels cherchent des outils pour se différencier des autres : l’humour en fait partie. La plupart des orateurs business ne sont pas drôles. Mettre de l’humour même à petite dose va vous donner un avantage considérable, on va se souvenir de vous

 

Comment mettre de l'humour dans votre discours ?

 

Voici les outils qui s'offrent à vous pour plus de drôlerie dans vos prise de parole.

 

Rédiger soi-même ton introduction et terminer par une note humoristique

 

Quand vous présenter une conférence, vous êtes souvent introduit par un maître de cérémonie. Celui-ci va sans doute vous présenter de manière formelle, sur base des informations glanées sur internet. Les conférenciers les plus aguerri rédigent eux-même leur introduction en prenant soin d'y ajouter une plaisanterie et en choisissant les mots justes.

 

Mettre de la musique

 

Commencer votre évènement avec de la musique. Ce n'est pas la musique qui va déclencher une hilarité collective mais il est prouvé que votre public sera ensuite plus réceptif à votre dérision.

 

 

User et abuser de l'autodérision

 

L'autodérision est une arme fatale. Elle vous permet de mettre tout le monde à l'aise, et d'améliorer votre crédibilité auprès de vos auditeurs. Cela montre que vous n'êtes pas prétentieux et que vous êtes ouvert à la remarque. Cela prouve également que vous avez une bonne ligne de conduite et que vous êtes prêt à prendre des risques.

Misez sur les petites erreurs pour faire rigoler. Une petite faute d'orthographe, un malencontreux lapsus... Tout cela peut être utilisé à votre avantage si vous en profitez pour faire rire vos auditeurs. Cela montre votre authenticité, et peut créer une atmosphère chaleureuse et amicale.

 

Utiliser des vidéos ou images comiques

 

C'est un astuce confortable car c'est l'image ou la vidéo qui fait sourire. Deux mises en garde :

  • des vidéos hilarantes pour certains sont pathétiques pour d'autres

  • attention aux films et images vus et revus. Soyez original

Rattacher le corps du discours à l'actualité locale

 

Votre créativité est ici sans limites. Citons à titre d'exemple, la défaite d'un club de foot local, le décor kitch de la salle de conférence, la promo du siècle au supermarché de la région, une affiche dans les abribus...

La presse locale vous sera d'une grande utilité pour trouvez des exemples et pour écrire un discours réussi.

 

Se moquer gentiment de la concurrence

 

Parfois, il est plus intelligent de se moquer gentiment de la concurrence. Plutôt que d'essayer de la dénigrer. Vous pouvez reconnaître ses mérites aussi. Sourires garantis ainsi qu'amour et bonheur de votre public.

 

Parodier

 

Dire ce qu'il faut faire peut paraître austère. Parodier ce qui ne marche pas peut s'avérer redoutable pour générer quelques gloussements mais aussi et surtout pour faire changer les comportements. C'est la situation parodiée qui est drôle. Pas de panique si nous n'avez aucune compétence en théâtre.

 

Faire faire des expériences

 

Vous trouverez toujours une personne du public désireuse de participer à une expérience. Essayez de trouver quelque chose qui ne va pas marcher. Cela amusera la personne et l'auditoire, heureux d'être resté assis et de ne pas avoir participé à l'aventure.

 

Raconter une histoire

 

Ici aussi, gare aux histoires entendues à de maintes reprises. Choisissez toujours vos histoires ou celles de vos clients. Nous avons tous des anecdotes cocasses qui méritent d'être racontées. Pour ne pas les oublier, ayez toujours un petit carnet à portée de main pour notez tout ce qui peut faire sourire, cela pourra vous servir un jour.

Ne vous appropriez jamais des récits qui ne vous appartiennent pas. Les citations sont aussi intéressantes.

 

 

A éviter à tout prix 

 

Se placer derrière un pupitre

 

Cela installe une barrière entre vous et voter auditoire, cela vous rend moins accessible. Il sera plus difficile d'embarquer votre public dans votre histoire et donc de le sensibiliser à votre légèreté

 

S'amuser de son humour

 

Etre insolite en conférence demande de l'entraînement et du sérieux. Il faut être capable de dérouler son texte avec assurance, sans ébauche de rictus. D'autant que nous sommes ici en terrain miné car subjectif. Vous trouverez toujours des personnes qui ne sont pas sensibles à votre façon de voir les choses.

 

Le politiquement incorrect

 

On évite les sujets sensibles, tels que la politique, la religion et le sexe. Dans notre monde, il devient difficile de savoir si on peut encore tout se permettre. Si vous restez bienveillant, cela devrait bien se passer. C'est aussi pour cela que l'auto-dérision est tellement intéressante.

 

Parler uniquement pour les gens qui nous connaissent

 

On évite aussi tout ce qui est private joke et ne serait compris que par quelques personnes présentes dans l'assistance.

 

Prendre un accent étranger si on est pas doué

 

L'idée est de faire sourire, pas de partir dans une prestation scénique. Il vaut mieux s'abstenir que de partir dans une imitation bancale qui pourrait entraîner un grand moment de solitude.

 

Bon à savoir

 

Les bons créneaux horaires

 

Il est plus difficile de faire rire au réveil et entre 2 et 5 heures, l'heure de la sieste. Si vous intervenez en début de journée, ou juste après le repas, veillez à faire remonter l'énergie de la salle. Un bon maître de cérémonie devrait s'en charger pour vous.

 

Alcool, danger !

 

Pas seulement pour l'orateur. Une audience sobre et alerte réagira mieux à vos plaisanteries qu'un public sous influence d'alcool ou autres substances.

 

Mixité

 

Vous aurez plus de succès si vous prononcez le discours devant un public mixte et varié : hommes et femmes ; jeunes et personnes d'âge mûr.

 

Salle adaptée

 

Il est préférable d'avoir une salle fraîche. Cela évite d'avoir un public avachi et endormi qui ne vous écoute plus. Il est aussi très difficile de faire réagir en extérieur car les éclats de voix sont diffus et nous savons que le rire est contagieux.

 

Testez à plusieurs reprises

 

Il existe des bons et des mauvais publics. Si vous avez l’habitude de déclencher l'hilarité de la salle et que ce jour là il ne se passe rien… ce n’est sans doute pas de votre faute. C'est pourquoi nous conseillons toujours de tester la drôlerie d'une histoire 3 fois avant de la supprimer de votre discours. Pensez-aussi à tester votre humour sur des cobayes avant de vous lancer dans l'arène. Les stand-uppers confirmés ont écumés les petites salles afin de tester leurs sketches et ont aussi connu de nombreux déboires et moments de solitude. Ils se sont relevés et ont continué.

 

Le pouvoir des marques

 

Il est prouvé que les noms de marque ont plus d’impact que les noms génériques. Il est donc préférable de citer Coca-Cola plutôt que de parler d'une marque de sodas ou encore de Delhaize plutôt que d'un supermarché.

 

Ecouter vos confrères

 

En conférence, il est toujours conseillé d'écouter les orateurs qui vous précèdent pour rattacher votre contenu à leurs discours si cela amène de la drôlerie.

 

Modèles de discours intéressants sur le sujet

 

Voici quelques exemples de discours intéressants qu'il s'agisse de discours drôles ou de discours sur l'importance de l'humour

Mon livre et vidéos sur le sujet



Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Didier Castelnau (jeudi, 30 septembre 2021 15:51)

    Quand j'essaie de comprendre ce qui me faire rire, je pense chaque fois à ce sketch des inconnus : https://www.youtube.com/watch?v=2ORq1Yk5C8w

    Didier bourdon est énorme, dedans.