Les nouveaux métiers de la communication : conférencier professionnel

On constate un engouement récent pour le métier de conférencier professionnel, peut importe qu'il soit en mode présentiel ou en mode digital. Mais d'où vient donc ce besoin d'ajouter professionnel à un titre ? Si je recherche dentiste ou CEO professionnel sur linkedin, j'obtiens "zéro résultat". Ce qui me semble à priori normal. Quel que soit notre titre, nous n'éprouvons pas le besoin d'ajouter professionnel puisqu'il s'agit en effet de notre métier que nous exerçons avec professionalisme.

  1. un conférencier professionnel est rémunéré pour donner une conférence il n'intervient pas à titre gratuit

  2. un conférencier professionnel est généralement membre d'une association de conférencier

  3. un conférencier professionnel n'est pas un formateur

  4. un conférencier professionnel peut-être motivationnel ou expert

  5. une personne qui prend la parole pour vendre un produit ou un service n'est pas un conférencier professionnel

  6. un conférencier TEDx n'est pas un conférencier professionnel

  7. un conférencier professionnel n'est pas toujours un maître de l'art oratoire

Définition du conférencier professionnel

Le conférencier professionnel est un conférencier qui prononce des discours contre une rémunération ou en d'autres mots qui parlent pour gagner sa vie. Une personne qui preste souvent à titre gratuit à des fins de visibilité et de stratégie marketing est quelqu'un qui donne une conférence mais en aucun cas un conférencier professionnel.

 

Les associations de conférenciers professionnels

Dans de nombreux pays, il existe une association des conférenciers professionnels. En France il s'agit de l'association française des conférenciers professionnels (AFCP).

 

Ces associations sont en général membre de la GSF (global speaker federation) et ont pour mission de promouvoir le métier de conférencier au travers d'évènements et de conventions. Je mets ici le professionnel de côté car en France, les conférenciers qui gagnent leur vie exclusivement de la conférence sont très peu nombreux. Ils sont beaucoup plus nombreux aux états-unis.

Ces associations décernent en général des labels qui attestent du niveau de compétence du conférencier. Le graal est le CSP® (certified speaker professional) décerné par la NSA (national speakers association), la branche américaine de la GSF. Obtenir cette certification demande beaucoup de détermination.

Pour obtenir cette reconnaissance vous devez :

  • être membre d'une association nationale, elle-même membre GSF

  • avoir assisté à au moins une convention de la NSA ou de la GSP au cours des 10 dernières années.

  • avoir présenté plus de 250 conférences rémunérées

  • fournir la liste de 20 clients et une évaluation de la part de ces derniers

  • avoir un revenu minimum lié à la conférence de 50.000 € / an au cours des 5 dernières années

A ce jour, à peine 15 % des membres de la GSF dans le monde ont reçu cette récompense.

 

Quelle est la différence entre un conférencier et un formateur ?

Pour répondre à cette question, il faut commencer par préciser les différences entre le rôle de conférencier et celui de formateur. A première vue, ces rôles peuvent sembler similaires.

  • ils prennent la parole devant une audience

  • ils doivent s'exprimer facilement

  • ils doivent avoir une certaine confiance en soi sans être arrogant

  • ils doivent gérer l'incertain et l'inattendu

Aujourd'hui de nombreux formateurs aspirent à devenir des conférenciers. Souvent reconnus comme d'excellents formateurs, ils imaginent être de facto de très bons conférenciers. Prudence ! Les différences entre les 2 métiers sont plus nombreuses qu'on ne pourrait le penser.

Le conférencier est un professionnel qui intervient devant un public, dans un format court, pour lui faire part de ses connaissances et de ses expériences. Le formateur, lui, est un professionnel qui intervient pour aider les individus à acquérir des compétences et des aptitudes.

 

 

J'ai l'habitude de comparer le formateur à un marathonien. Il commence à son rythme. Il prend le temps de s'installer, d'instaurer un climat de confiance avec son auditoire. Il a souvent plus d'une journée à sa disposition pour convaincre. Le conférencier est un sprinter. De l'avis général, il a 10 secondes pour convaincre l'auditoire de l'écouter.

 

Audience

La première différence fondamentale concerne la taille de l'auditoire. Un formateur d'adresse en général à de petits-groupes dépassant rarement les 50 personnes. Le conférencier s'adresse à des audiences beaucoup plus larges qui peuvent atteindre des centaines d'auditeurs.

 

Compétences versus attitudes

Un formateur intervient en général pour amener de nouvelles compétences dans l'entreprise. Selon l'ampleur de la tâche son intervention pourra être de courte durée (environ 3 heures) ou s'étaler sur plusieurs jours.

 

Le conférencier va en général induire un changement de comportement. Il intervient dans des formats de plus en plus courts. Il n'est pas rare, aujourd'hui, de voir des conférenciers limiter leur speech à 18 minutes à l'instar des conférences TED.

 

Expertise

On considère que le conférencier parle 80 % du temps pour une écoute de 20 %. Le formateur partage sont temps de manière égale 50/50. On peut aussi mentionner le facilitateur qui va amener les autres à exprimer un avis (80 %) pour un temps de parole de 20 % seulement.

 

Les différents types de conférences

Les avis sont unanimes. Deux mois après une conférence on ne se souvient en général plus du contenu de la conférence. Alors comment marquer les esprits en tant que conférenciers ? Vos auditeurs se souviendront de vous si :

  • vous avez une telle présence scénique qu'on ne peut pas vous oublier

  • vous avez induit un changement de comportement bénéfique chez vos eux

  • vous leur avez apporté une connaissance matière ou permis de comprendre quelque chose qu'ils ne comprenaient pas avant de vous entendre

La conférence matière

Le conférencier est en général un expert d'un secteur particulier (industrie, banques...) ou un membre de l'organisation qui organise la conférence. Il va dispenser ses connaissances matières ou encore son point de vue sur l'évolution d'un secteur particulier.

 

La conférence motivationnelle ou inspirationnelle

Le conférencier motivationnel est celui qui fait un discours afin de motiver ou d'inspirer une audience. Souvent sur base d'une histoire personnelle, il va tenter d'induire un changement de comportement. Il va vous inciter à : devenir plus optimiste, à innover, à sortir de votre zone de confort, à rebondir sur l'échec ou encore à adopter de nouveaux comportements.

 

La conférence commerciale

Vous ne trouverez pas de définition de la conférence commerciale. Elle se différencie du pitch car beaucoup plus longue. Elle doit à la fois instruire, divertir, impacter et surtout… générer l'envie d’acheter.

 

Ces conférences font en général partie du programme de conférences des congrès, foires, salons, cercles d'affaires. Les personnes qui prennent la parole dans ce type de format ne sont en général pas des conférenciers professionnels, voire pas des experts de la prise de parole. C'est ce qui explique que ces conférences passent souvent à côté de leur objectif de vente pour des raisons diverses qui souvent se cumulent :

  • absence de préparation

  • mauvais choix de conférencier

  • pas de focus vente

On peut être un bon vendeur et mauvais orateur, souvent par excès de confiance convaincu que seul le charisme est suffisant.

On peut être un bon vendeur et mauvais orateur, souvent par excès de confiance convaincu que seul le charisme est suffisant.Si le sujet de la conférence commerciale vous intéresse, ou si vous devez prendre la parole dans ce genre d'évènements, vous pouvez lire l'ouvrage "organisez et donnez une conférence qui fait vendre", que j'ai publié chez l'éditeur l'Attitudes des Héros ou découvrir ma formation sur le sujet. 

 

Les conférences TED

Les conférences TED sont organisées depuis 25 ans par la fondation américaine "The sapling foundation". Elles ont pour but de diffuser des idées qui valent la peine d'être diffusées. On parle en anglais de : ideas worth spreading avec le T pour technology, le E pour entertainment et le D de design. Elles sont à l'origine des formats de conférences beaucoup plus courts, limitées à 18 minutes. Les sujets abordés concernent la politique, la culture, l'art, le développement personnel...

 

Les TEDx sont organisés par des organisations locales, avec une licence TED, et poursuivent le même objectif : inspirer dans la bienveillance. La licence TED pour organiser un TEDX est gratuite mais soumise à des conditions assez strictes.

 

De nombreuses personnes aspirent à faire une TEDx dans leur vie. Celles qui en ont un à leur actif, pensent déjà au deuxième. Les raisons sont diverses : mobiliser votre entourage, créer une communauté, développer votre réseau, découvrir de nouvelles perspectives… Autant de motifs nobles qui peuvent vous animer lorsque vous réfléchissez à l’idée de participer à une conférence TEDx. Mais êtes-vous sûr d’aller jusqu’au bout ?

 

Avant de vous lancer, posez vous les bonnes questions et faites le point sur ce que vous attendez réellement de cette expérience. La conférence TEDx est une formidable opportunité pour échanger, partager, apprendre… Elle est un beau défi à relever mais elle demande aussi beaucoup d'investissement.

 

A noter qu'il n'est pas indispensable d'être un professionnel de la prise de parole pour participer à un TEDx. Ce qui compte ici c'est l'idée que vous voulez transmettre.

 

Un orateur TEDx, c’est une personne qui a envie de s’exprimer et de partager sa vision du monde. Ensuite, un orateur TEDx, c’est quelqu’un qui a une histoire et un point de vue à raconter. Une pensée originale ou une vision du monde différente.

 

Un orateur TEDx, c’est toujours un passionné !

 

Le conférencier professionnel et l'art oratoire

Si le conférencier doit en général se former aux techniques de présentation, il n'est pas spécialement un spécialiste de l'art oratoire.

Le plus souvent il maîtrise un domaine, qu'il s'agisse d'un sportif, d'un scientifique, d'un artiste, etc. Le conférencier a donc une connaissance pointue de son sujet et est également capable de rendre sa présentation intéressante et captivante. J'ai vu des conférenciers moyens en prise de parole faire pleurer une salle tellement leur histoire était captivante et emprunte d'émotion. J'ai aussi vu des spécialistes de la scène sans contenu et sans capacité de captiver l'auditoire.

 

Quelles sont les qualités d'un conférencier professionnel ?

Les conférences sont des outils puissants pour diffuser votre message, mais elles ne suffisent pas à eux seuls à répondre à vos besoins de communication. Pour maximiser leur impact, choisissez bien leur destination ainsi que leur thème.

 

En tant que conférencier, il est important de travailler autant le contenu que la forme. A quoi bon bien communiquer si vous n'avez pas de message intéressant à transmettre. Si vous avez un contenu qualitatif, encore faut-il le transmettre avec impact !

 

La connaissance de son marché

Le conférencier professionnel connaît son public. Il sait à qui il s'adresse et surtout il est capable d'adapter son message à son auditoire même si cela l'oblige à modifier le contenu de sa conférence. Il maîtrise le marketing.

 

La préparation

On peut comparer la prise de parole  comparer la prise de parole à un sport. On ne court pas un marathon sans un entraînement intensif et réfléchi souvent avec un coach. Le conférencier professionnel se prépare. Il répète et répète encore et peut-être le plus important il accepte de recevoir du feed-back pour s'améliorer encore. S'il échoue, il se relève et recommence. La prise de parole est son sport, son terrain de jeu. Il pratique encore et encore. Il sait que le progrès passe par la mise en situation.

 

Les techniques de présentation orale

Le conférencier professionnel maîtrise les techniques de présentation orale. On envisage ici :

  • l'expression orale : le rythme, les pauses, l'intonation, le timbre de la voix

  • la gestion du stress

  • l'ancrage

  • l'attitude

  • la gestuelle

  • les déplacements sur scène

Les techniques de présentation écrites

On vise ici tout ce qui concerne la présentation powerpoint souvent utilisée à tort comme une béquille pour retenir son texte. Je ne vais pas m'étendre ici sur le sujet. Retenez qu'un bon conférencier est capable de s'exprimer sans support PPT. La star c'est lui et non ses slides. Les visuels doivent apporter une réelle plus-value à son discours et non se contenter d'écrire ce qui est dit.

 

Les autres qualités

Sans vouloir être exhaustif, un conférencier professionnel possède la majorité des qualités listées ci-dessous :

  • il parle simplement. Il doit être compris par un enfant de 10 ans. Comment ? Avec des phrases simples, sujet, verbe, complément.

  • il est concret. Plus vous êtes concret, plus vous êtes compréhensible

  • il est authentique. Etre authentique, c'est être soi-même, être crédible et ne pas avoir peur de montrer ses faiblesses

  • il raconte des histoires. Les histoires sont votre passeport vers le succès. Elles présentent de nombreux avantages :

    • elles vous offrent un avantage concurrentiel. Les gens qui racontent des histoires se démarquent car ils sont plus rares que les autres

    • si ce sont les vôtres, il vous sera facile de les retenir et elles n'auront jamais été entendues auparavant

    • on se souviendra plus facilement de vous parce que votre histoire aura marqué les esprits

    • elles favorisent l'écoute et la connexion avec votre audience

  • il est humain. Ce qui vous rend humain ce sont :

    1. vos émotions

    2. votre parcours personnel

    3. vos erreurs, vos échecs

    4. le lâcher-prise

  • il est capable de réagir face à une situation imprévue de manière professionnelle

  • il interagit avec son public

Comment devient-on conférencier professionnel ?

On ne devient pas conférencier professionnel du jour au lendemain. Il faut passer par une période d'apprentissage, tester votre contenu, développer votre gestion de la scène. On considère que si vous décidez aujourd'hui de pratiquer ce nouveau métier de la communication et mettez tout en place pour vous former, il vous faudra en moyenne 3 ans pour y arriver. Cela semble long mais cela va très vite.

Il existe un peu partout dans le monde des académies de conférenciers. Ces écoles proposent en général des programmes complets mais limités dans le temps. Il faudra donc pratiquer ensuite.

 

Je vous recommande aussi de devenir membre d'une association de conférenciers (pour rencontrer et apprendre de vos pairs) ou de rejoindre un toastmaster. (pour pratiquer votre prise de parole et améliorer votre gestion du stress).

 

Comme pour le sport, faites-vous accompagner d'un coach pour définir un programme de formation, pour identifier vos points faibles et capitaliser sur vos points forts.

 

Le plus important reste d'être passionné par le sujet de votre conférence. Si vous voulez devenir conférencier au départ, ce n'est pas pour gagner de l'argent. C'est parce que vous avez envie de transmettre et peut-être qu'un jour, avec de nombreuses conférences à votre actif, vous deviendrez professionnel.

 

Le marketing du conférencier

Si vous avez le projet de devenir un grand conférencier, vous devenez une marque. Cela implique vous devrez :

  • travailler votre image

  • définir une stratégie marketing et la faire évoluer

  • rédiger et respecter un plan de communication

  • assurer la création d'un site web

  • être présent sur internet, sur les réseaux sociaux et si possible dans les media

Vous pouvez accomplir toutes ces missions de marketing et de communication ou recruter un nouveau profil dans vos équipes : un responsable marketing ou à tout le moins d'un community manager ou encore faire appel à des spécialistes stratégiques du référencement.

 

Comment trouver un conférencier professionnel

Critères de sélection

Si votre stratégie de communication envisage de faire intervenir un conférencier, avant de commencer vos recherches, il est important de définir les critères auxquels il doit répondre : 

  • il doit maîtriser une matière. Plus le sujet est de niche et plus la liste des orateurs potentiels est restreinte. Ce qui compte ici c'est plus la maîtrise du métier que les techniques oratoires.

  • il doit motiver et inspirer les équipes. Nous sommes ici dans le domaine du développement personnel et le choix est beaucoup plus vaste.

  • il doit divertir. Ce qui compte c'est le moment passé en sa compagnie plus que ses enseignements.

Les agences de conférenciers

On distingue les plateformes et les agents.

 

Les plateformes sont des outils digitaux destinés à augmenter la visibilité des conférenciers. Elles permettent d'afficher un cv et ses domaines d'intervention et de recevoir des évaluations. Elles n'exigent en général par l'exclusivité.

 

Les agences de conférenciers exigent en général l'exclusivité. Elles prennent aussi en charge toute la gestion de la relation entre le conférencier et le clients. Ils existe de nombreuses agences sur le marché. Elles travaillent en général avec des conférenciers confirmés (elles doivent gagner leur vie) voire exclusivement avec des célébrités. Ils sont en général garant de la qualité des conférenciers qu'ils représentent.

 

Le bouche-à-oreille

Le bouche à oreille reste sans aucun doute la meilleure façon de trouver un conférencier professionnel dans votre région. Demandez conseil à votre famille, vos amis et vos connaissances. Ils pourront vous soumettre le nom d’un conférencier ou une société de conférence qui s’est déjà installée dans votre région. Les congrès, les salons professionnels et les organisations professionnelles telles que les Chambres de Commerce sont également des sources de conférenciers qualifiés. En cas de doute, n'hésitez pas à aller voir la personne sur scène avant de lui réserver une prestation. Vous pouvez également vous adresser aux associations nationales de conférenciers professionnels.

 

Les réseaux sociaux

Je voudrais ici inciter à la prudence.

 

D'un côté, le conférencier professionnel se doit d'avoir une présence sur le web, d'avoir un site professionnel et idéalement quelques vidéos YouTube permettant de découvrir tout ou partie de ses prestations.

 

On constate aussi que des conférenciers plus que moyens, mais "as" du marketing ont beaucoup plus de visibilité digitale que des collègues extrêmement plus brillants mais mon actifs sur la toile.

 

Le net est sans aucun doute une bonne source pour trouver un conférencier si vous vérifiez la crédibilité du conférencier auprès de personnes qui l'ont déjà vu(e) sur scène.

 

Pour aller plus loin sur le sujet

Je vous recommande plusieurs publications sur ce métier de la communication et ses enjeux :

  1. Chris Anderson : Parler en public, TED, le guide officiel

  2. Jane Atkinson : the wealthy speaker (et toutes les publications de Jane)

  3. Doug Stevenson's : the story theater method

  4. Phil Waknell : business presentation revolution

  5. Pour les conférences commerciales : organisez et donnez une conférence qui fait vendre (par moi-même)

Si vous vous êtes essayés au métier de la conférence mais que cela n'a pas marché, je vous suggère de visionner la vidéo ci-dessous pour vous remettre le pied à l'étrier : comment se relever après une conférence ratée.

Écrire commentaire

Commentaires: 0